Actualité

Sanders négocie son soutien

Comment faire front commun avec Hillary Clinton avant la convention de juillet?
Bernie Sanders entend monnayer son ralliement Phil Roeder - CC
Présidentielle américaine

Capituler, oui, mais pas sans conditions. Voilà comment on pourrait résumer la fin de campagne du sénateur du Vermont Bernie Sanders. A priori battu par Hillary Clinton dans la course à l’investiture du Parti démocrate, le challenger «socialiste» refuse toujours de jeter officiellement l’éponge, travaillant en coulisses à négocier les termes de sa reddition. A trois semaines de la convention démocrate, l’enjeu est simple: Bernie entend monnayer son ralliement, crucial

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion