Actualité

Le double jeu d’Erdogan

Pour Sevim Dagdelen, députée allemande d’origine turque, le président turc attise la terreur de l’Etat islamique pour mieux renforcer sa lutte contre les Kurdes.
Sevim Dagdelen est l’une des 11 députés allemands d’origine turque du Bundestag. FLICKR
Turquie

L’attentat de mardi soir à Istanbul a des répercussions en Europe, et notamment en Allemagne où vit la plus importante communauté turque du continent. Membre de la Commission des Affaires étrangères du Bundestag, Mme Sevim Dagdelen est aussi l’une des 11 députés allemands d’origine turque qui ont été publiquement attaqués par le président turc Recep Tayyip Erdogan. Une attaque liée à leur vote en faveur de la reconnaissance du génocide

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion