Suisse

Des projets pilotes pour taxer la mobilité

Un rapport du Département fédéral des transports propose d'homogénéiser l'utilisation des infrastructures, pour désengorger les heures de pointe.
Transports

A l'avenir, les Suisses devraient dépenser plus s'ils prennent la voiture ou le train aux heures de pointe. A l'issue d'une consultation sur la taxation de la mobilité, le Conseil fédéral a chargé le Département des transports (DETEC) d'envisager des projets pilotes. L'idée n'est pas d'engranger de nouvelles recettes, ni de ménager l'environnement, mais de mieux utiliser les infrastructures alors que la mobilité est en plein essor, rappelle le gouvernement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion