Scène

Réquisitoire sans merci

Mise en scène par Valentin Rossier, La Panne de Dürrenmatt, version lynchienne, ouvre en beauté le nouvel été de l’Orangerie à Genève.
Entre verres de whisky et musique MARC VANAPPELGHEM
Théâtre de l'Orangerie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion