Suisse

La Confédération sans filet

Berne renonce à pérenniser la TVA et l’impôt fédéral direct, prorogés jusqu’en 2035.
Le taux spécial de TVA dont bénéficie l’hôtellerie n'est pas visé photo prétexte: Montreux). Wikimedia Commons
Fiscalité

La Confédération vit dangereusement. Alors que plus de 60% de ses ressources proviennent de la TVA et de l’impôt fédéral direct (IFD), elle doit périodiquement justifier le recours à ces deux sources de revenu car leur perception est limitée dans le temps. Le Conseil fédéral espérait sortir de cette situation inconfortable en pérennisant ces deux impôts, mais c’était compter sans l’opposition de la droite. Tant l’UDC que le PLR et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion