Vaud

Coup de filet au Sleep-In

La police resserre son étau autour du jardin du Sleep-In, en sursis depuis l’annonce de sa fermeture par les Municipalités de Renens et Lausanne.
Une quarantaine de migrants se trouveraient encore dans le jardin du Sleep-In de Malley. SOPHIE DUPONT / CO
Vaud

La police mène depuis jeudi dernier une opération de grande envergure pour contrôler les migrants installés au jardin du Sleep-In de Malley, à Renens. Elle a annoncé avoir contrôlé 77 personnes sur la voie publique. Parmi elles, 46 ont pu repartir et 18 sont des requérants d’asile d’autres cantons, qui y ont été raccompagnés. En revanche, 13 personnes ont été placées en détention: neuf déjà condamnées pour trafic de drogue ou infraction

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion