Neuchâtel

Neuchâtel confirme sa volonté d’intégration

Les députés neuchâtelois ont donné leur accord pour l’éligibilité des étrangers au sein des autorités cantonales.
Droits politiques

Le Grand Conseil neuchâtelois donne son feu vert à l’éligibilité des étrangers au sein des autorités cantonales. La population se prononcera à son tour en votation. Une telle extension des droits politiques serait inédite en Suisse. Les députés neuchâtelois planchent sur ce dossier depuis plusieurs mois. Ils ont adopté mardi en deuxième lecture, par 57 voix contre 46, le décret modifiant la Constitution neuchâteloise. Les étrangers concernés doivent être détenteurs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion