Genève

Après l’ère Stauffer, Onex réoriente ses priorités

L'absence de l'ex-leader du Mouvement citoyens genevois change la dynamique et les équilibres politiques dans la commune.
La mairie d'Onex JPDS
Genève

En mai 2015, Eric Stauffer n'était pas réélu au Conseil administratif d'Onex, battu par une alliance gauche-droite au deuxième tour des élections municipales. Aujourd'hui, les rapports au sein du nouvel Exécutif sont plus sereins que lors de la précédente législature. Au Municipal, le MCG, orphelin, est en voie de reconstruction. Le PLR joue le rôle de poil à gratter, parfois contre son propre conseiller administratif. Sérénité retrouvée «Confiance et esprit

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion