Autre

Adolf Muschg – Le sac du Japon

Adolf Muschg - Le sac du Japon

Né en 1934 à Zurich, Adolf Muschg est sans doute, après Max Frisch et Friedrich Dürrenmatt, l’écrivain engagé le plus important de Suisse et de l’espace germanophone. Sa bibliographie est marquée par ses différents séjours à l’étranger: au Japon, dans lequel il a longtemps cherché une «patrie fictive», ou aux Etats-Unis, où il enseigne dans les années 1960 et se forge une conscience politique. Peu traduite en français (voir biblio ci-contre), son œuvre, composée d’une trentaine de romans et d’autant d’essais sur la littérature, a été récompensée par le Prix Georg Büchner en 1994 et par le Grand Prix suisse de littérature en 2015, entre autres.

Au centre de son dernier roman, Le sac du Japon, se trouve Beat Schneider, historien aussi génial qu’original, peu intéressé par les plans de carrière. Toute sa vie est placée sous l’égide particulière de sa nourrice et de l’onirisme des contes qu’elle lui racontait. Adolf Muschg parle de maladie et de perte, de solitude et d’échec, d’amour et de trahison, assemblant ces thèmes universels avec légèreté, subtilité et ironie. Les descriptions et les dialogues laissent toujours la place à des zones d’ombres, des espaces vides, des ruptures; ces malentendus si caractéristiques de la communication humaine. CLR
Adolf Muschg est invité au Festival de littérature de Loèche-les-Bains (1er au 3 juillet), www.literaturfestival.ch

Télécharger le PDF
Autre Adolf Muschg

Connexion