Cinéma

Seule contre tous

A travers un crime de masse, le premier long métrage des cinéastes tchèques Tomás Weinreb et Petr Kazda interroge le destin d’une «suicidée de la société».
Rejetée par une société où elle ne trouve pas sa place FRAME100R
Cinéma

A l’aide d’une image qui préfère les tons gris aux contrastes et d’une narration chronologique oscillant entre mystère et arrière-fond sentimental un brin appuyé, les réalisateurs et scénaristes Tomás Weinreb et Petr Kazda ont choisi de nous immerger dans l’esprit d’Olga Hepnarová. Cette fem­me solitaire perpétra à 22 ans une tuerie unique dans les annales de la Tchécoslovaquie communiste. C’était le 13 juillet 1973, cinq ans après l’écrasement du Printemps praguois et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion