Genève

Pas de devoirs à domicile: le DIP met un terme à l’expérience

Le directeur général de l’Enseignement obligatoire a recadré l’école primaire de Vernier Ranches pour avoir pris trop de latitude.
Outre le fait d’effectuer les devoirs en classe LDD (photo prétexte)
Genève

Depuis la rentrée, l’école primaire de Vernier Ranches, intégrée au Réseau d’enseignement prioritaire, avait rapatrié les devoirs à l’école. Les travaux à domicile censés développer l’autonomie de l’élève? Un échec, un facteur d’inégalité des chances, une source de tensions familiales, avait constaté l’équipe enseignante. Outre d’effectuer les devoirs en classe, toute une réflexion a été menée pour enseigner aux élèves à consolider les apprentissages de façon autonome. Des travaux à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion