Neuchâtel

La CCT 21 condamnée depuis quatre ans?

En pleine renégociation la convention collective de travail du secteur de la santé est gravement en danger. La faute à un partenariat public-privé voulu par l’Etat.
16 janvier 2013. Manifestation de soutien aux grévistes contre la privatisation de la santé. Le personnel de l’hôpital de la Providence en est à son deuxième mois de grève. Jean-Patrick Di Silvestro
Neuchâtel

Un coup de billard à trois bandes ou une lente gangrène? Les défenseurs de la convention collective du secteur de la santé à Neuchâtel (CCT 21) se posent la question. Actuellement en pleine phase de renégociation, la convention qui arrive à échéance en fin d’année risque d’être rabotée d’une partie des acquis sociaux des salariés. Une éventualité intimement liée à l’arrivée du groupe médical privé Genolier et annoncée de longue

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion