Genève

«Le DIP n’aurait pas dû fermer le Cycle de la Seymaz»

Le syndicat du Cycle d’orientation s’inquiète de la fermeture de la Seymaz. Le Département de l’instruction publique tempère.  
Le Cycle de la Seymaz. Les élèves qui auraient dû mener leur cursus dans l'établissement lors de la prochaine rentrée seront répartis entre les cycles de la Gradelle RA
Genève

La Fédération des associations des maîtres du cycle d’orientation (FAMCO) ne décolère pas contre le Département de l’instruction publique (DIP) qui a décidé, il y a plus d’un an, de fermer le Cycle d’orientation (CO) de la Seymaz pour y installer le Collège de Candolle. La FAMCO estime en effet que le DIP ne prend pas la mesure de la croissance démographique et ne gère pas adéquatement la fermeture de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion