Actualité

Procédure de fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim cet été

Les autorités françaises proposent d'indemniser EDF, Electricité de France, pour pouvoir fermer la centrale de Fessenheim (Alsace) plus tôt que prévu.
France

La France propose une indemnisation de 80 à 100 millions d'euros (de 88 à 110 millions de francs) au groupe électrique EDF pour la fermeture anticipée de la centrale nucléaire de Fessenheim, en Alsace, près de la frontière. La fermeture du site est agendée en 2018. L'offre, formulée début mai par courrier par la ministre de l'environnement Ségolène Royal au PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy, est bien en deçà des attentes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion