Genève

Le Ministère public genevois accuse Fabrice A. d’assassinat

Le procès de l'auteur présumé du meurtre de la sociothérapeute Adeline M. se tiendra vraisemblablement au mois d'octobre.
Justice genevoise

L'auteur présumé du meurtre de la jeune sociothérapeute Adeline M. est accusé d'assassinat, de séquestration, de contrainte sexuelle et de vol. Le Ministère public genevois a saisi le Tribunal criminel vendredi.   Le procès se tiendra «vraisemblablement en octobre», a fait savoir le porte-parole du Ministère public Henri della Casa. Les débats dureront au moins une semaine.   Le prévenu, Fabrice A., est accusé d'assassinat, c'est-à-dire un meurtre commis en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion