Actualité

La taupe de WikiLeaks fait appel de sa condamnation

Incarcéré dans une prison militaire, Chelsea Manning fait appel de la sentence de 35 ans de prison prononcée à son encontre.
Wikileaks

Chelsea Manning, l'ex-taupe de WikiLeaks incarcérée à la prison militaire de Fort Leavenworth pour avoir fourni au site Internet des dossiers secrets, a fait appel de sa condamnation à 35 ans de prison. Au total, 700'000 documents confidentiels avaient été divulgués.   «Il n'y a aucun doute que la condamnation de Chelsea Manning est incroyablement excessive (…), représentant la punition la plus sévère jamais reçue par un lanceur d'alertes dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion