Genève

Bien intégrés et soutenus, les Hmeidi doivent partir

Malgré une large mobilisation au sein de la commune, les autorités ont prononcé le renvoi d’une famille syrienne.
Les Hmeidi doivent être prochainement renvoyés Maya Herrmann
Asile

«Alors qu’ils recommençaient une nouvelle vie, voilà qu’ils sont à nouveau déracinés», regrette l’oncle d’Awni Hmeidi. Ce dernier est le père d’une famille syrienne qui doit être prochainement renvoyée. Le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) a en effet rejeté la demande d’asile des Hmeidi et les redirige vers l’Allemagne, premier pays européen où ils ont été annoncés, conformément aux accords de Dublin. Au niveau cantonal, le Département de la sécurité

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion