Cinéma

Désillusions au Kurdistan

«L’HIRONDELLE» DE MANO KHALIL
FRENETIC FILMS
Cinéma

Présenté en ouverture des dernières Journées de Soleure et unique fiction nommée à leur plus prestigieux prix, L’Hirondelle suscitait de légitimes espoirs. D’autant que son réalisateur a signé quelques documentaires remarqués – dont L’Apiculteur, émouvant portrait d’un réfugié kurde. La déception n’en est que plus grande face à un film aux intentions louables, qui accumule hélas maladresses et clichés. Etabli à Berne depuis la fin des années 1990, Mano Khalil est

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion