Suisse

Le revenu de base inconditionnel séduit avant tout à l’étranger

Des experts européens et américains ont plaidé à Zurich pour un changement du système de sécurité sociale, plutôt mal perçu en Suisse.
Il n’est pas question de refuser le revenu de base inconditionnel aux riches VALERIY LEDENEV / CC
Votation

Le revenu de base inconditionnel est loin de trouver grâce aux yeux des Suisses, alors qu’il enthousiasme au-delà de nos frontières. La majorité des Européens (64%) serait favorable à son introduction, afin de réduire l’anxiété et les inégalités. Et seuls 4% arrêteraient de travailler, selon un sondage mené auprès de 10 000 personnes par une société allemande et dévoilé pour la première fois mercredi à Zurich lors d’un congrès sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion