Actualité

Enquête pour corruption contre Lula et Dilma Rousseff

Alors que le Sénat doit voter le 11 mai sur la procédure de destitution engagée contre Dilma Rousseff, le procureur du Brésil a demandé qu'une enquête soit ouverte contre 27 personnalités, parmi lesquelles l'ancien président Inacio Lula da Silva et la présidente actuelle Dilma Rousseff.
Brésil

Le procureur du Brésil a demandé mardi à la Cour suprême l'autorisation d'ouvrir une enquête pour corruption sur l'ex-président Lula, trois ministres et 27 autres personnes dans le cadre du scandale Petrobras. L'actuelle présidente Dilma Rousseff est aussi visée. L'ouverture d'une enquête contre la présidente pour obstruction à la justice a également été demandée par le procureur général, a confirmé mercredi la justice. Les personnalités citées sont accusées d'associations de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion