Suisse

Oberwil n’accueillera pas de réfugiés

Le village argovien d’Oberwil-Lieli a refusé hier son budget 2016, qui prévoyait l’accueil de huit réfugiés. C’est «la peur qui a gagné», estime l’association de citoyens IG Solidarität.
La majorité des habitants d'Oberwil-Lieli soutient la politique anti-immigration de son président CC / DIDI WEIDMANN
Immigration

Ils espéraient un sursaut citoyen de solidarité. Ils ont dû se rendre à l’évidence hier: une majorité de leur village soutient la politique anti-immigration de leur président, le conseiller national Andreas Glarner (udc). La riche commune d’Oberwil-Lieli, blottie dans un vallon argovien à moins de 20 kilomètres de Zurich, préfère payer 290 000 francs que de loger huit réfugiés. Mines déconfites, les membres de l’association IG Solidarität étaient réunis hier sous

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion