Livres

Légendes des hautes cimes

«LA DAME ROUSSE» D'OLIVIER BEETSCHEN
Livres

La couverture de cet ouvrage en dépeint si superbement le contenu qu’on se demande si l’écriture n’est pas née directement de la contemplation des Mauvaises mères du peintre Segantini. Au milieu d’un désert de glace, une suppliciée à la chevelure de feu est suspendue à un arbre d’où émerge encore la tête d’un enfant. Un symbolisme étrange et puissant qui semble nourrir La Dame rousse, le nouveau roman d’Olivier Beetschen.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion