Genève

Le Grand Conseil ne vient pas au secours d’Atar

Le personnel de l’imprimerie genevoise craint pour son avenir avec la fin de la version papier de la Feuille d’avis officielle.
Le Grand Conseil genevois. JPDS
Genève

La lettre distribuée à tous les députés n’aura pas suffi. Vendredi après-midi, le Grand Conseil a largement voté la disparition de la version papier de la Feuille d’avis officielle (FAO) genevoise, le 1er janvier 2017. Seuls Ensemble à gauche et quelques élus socialistes et MCG se sont opposés. Or l’imprimerie Atar, soutenue par le syndicat des médias Syndicom, a alerté les autorités cette semaine sur les probables pertes d’emplois provoquées

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion