Arts plastiques

Héritage et défrichage

Alors que la Collection de l’Art Brut fête ses 40 ans en remontant le fil son histoire, le MASI à Lugano dévoile le jardin imaginaire d’un créateur insolite. Etat des lieux d’un art de la marge qui a la cote.
Jean Dubuffet JEAN-JACQUES LAESER / ARCHIVES DE LA COLLECTION DE L'ART BRUT
Art Brut

Phénomène sociologique et idéologique plus que mouvement esthétique, l’Art Brut fascine aujourd’hui bien au-delà du cercle des défricheurs qui le rendirent visible durant la seconde moitié du XXe siècle. Son internationalisation et sa popularisation sont attestés par nombre de publications, de spectacles et d’événements (lire ci-dessous), à commencer par l’exposition «L’Art Brut de Jean Dubuffet, aux origines de la collection», qui célèbre les 40 ans d’existence de la Collection de l’Art Brut

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion