Genève

Licencié pour avoir parlé à des inspecteurs paritaires?

Les syndicats dénoncent le licenciement d’un maçon et le non versement des charges sociales. L’avocat de l’employeur relativise les griefs syndicaux.
De gauche à droite DR
Genève

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion