Scène

«Si je rêve»: entre réalité et illusion, la vie vaut d’être vécue

La metteure en scène et coauteure Isabelle Matter signe avec Domenico Carli une épatante fable pour marionnettes, et petits et grands.
Dans un pays imaginaire CAROLE PARODI
Marionnettes

Isabelle Matter et Domenico Carli ont pris leur plume pour adapter un chef-d’œuvre de la littérature dramatique qui méritait bien une version scénique pour marionnettes. Mis en scène par Isabelle Matter, Si je rêve, d’après La Vie est un songe (la pièce date de 1636) de Calderón de La Barca, est une jolie manière pour la directrice du Théâtre des Marionnettes de Genève de terminer (ou presque) sa première saison aux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion