Suisse

L’armée épargnée par les économies

Le budget de la défense nationale devrait rester stable en 2017-2019. Un comité de «citoyens inquiets» a en revanche lancé mercredi un référendum pour s'opposer à la réduction des effectifs.
Photo prétexte. Jamcib / Wikimedia
Finances

L’acharnement du parlement semble avoir payé. L’armée devrait finalement échapper aux coupes prévues par le Conseil fédéral dans son programme de stabilisation 2017-2019, et obtenir le plafond de 20 milliards de francs sur quatre ans que les deux Chambres tiennent à lui attribuer. Et ce dès 2017. Le gouvernement n’a pas encore officialisé ses intentions puisqu’il n’a pas transmis son message au parlement, mais on voit mal ce qui pourrait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion