Suisse

Des prestations jugées trop chères

Selon les partisans de l’initiative «en faveur du service public», nous payons toujours plus pour un service qui se dégrade. La Poste et les CFF, pointés du doigt, démentent.  
Principales concernées par ces accusations de tarifs en hausse et de prestations en baisse JPDS
Service public

La rengaine est connue: La Poste ferme des offices postaux à tour de bras, les trains sont bondés, les frais de téléphone depuis l’étranger inexplicablement exorbitants… Et les usagers ont le sentiment de payer toujours plus, en tout cas trop. «Pour notre critique, nous partons d’un constat: nous avons enregistré une nette augmentation du nombre de plaintes concernant ces services, et le surveillant des prix a également réagi à plusieurs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion