Arts plastiques

Que voit-on quand il n’y a plus personne?

A Genève, Martin Widmer et Jacques Berthet explorent le rapport entre l’image et la disparition.
JACQUES BERTHET
Exposition

Les miroirs photographiés par Martin Widmer ont-ils médité la leçon de Jean Cocteau, qui écrivait que ces derniers «feraient bien de réfléchir un peu plus avant de renvoyer les images»? Ce qui est sûr, c’est que les quatre tirages jet d’encre sur alu, présentés au Centre de la photographie de Genève par le Neuchâtelois d’origine, dérogent au jeu de la représentation mimétique. La faute au travail sur la lumière et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion