Genève

Lumière sur l’univers fermé des dealers de rue

A l’image du dealer amoral qui s’est installée dans nos sociétés, le jeune sociologue Loïc Pignolo appose une réalité plus complexe, constatée sur le terrain genevois durant cinq mois auprès de trafiquants.
Genève

«Tu les as tous eus, mais moi tu ne m’auras pas…» Dépasser la méfiance des vendeurs et des consommateurs d’un marché illicite n’est évidemment pas chose facile. Qui plus est dans le monde des drogues. Pour se faire accepter au sein de dealers d’Afrique de l’Ouest, «devenus familiers à celui qui marche dans la ville sans pour autant être connus ou compris de lui», le désormais sociologue Loïc Pignolo a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion