Actualité

Des ONG dénoncent l’accord UE-Turquie

Médecins Sans Frontières refuse de cautionner en pratique l'accord UE-Turquie. De son côté la Pologne refuse désormais d'accueillir des migrants, à la suite des attentats de Bruxelles.
Crise migratoire

L'ONG Médecins Sans Frontières a annoncé mercredi qu'elle cessait ses activités dans le «hotspot» de Moria, sur l'île de Lesbos. Elle refuse de cautionner sa transformation en centre de détention pour migrants dans le cadre de l'accord UE-Turquie. «Cette décision extrêmement difficile a été prise après l'accord qui va conduire au renvoi forcé de migrants et demandeurs d'asile», a expliqué MSF dans un communiqué. Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion