Genève

Solidarités dénonce les «tromperies» du Conseil d’Etat

Alors que les comptes 2015 seront dévoilés ce mardi, le parti affirme que des centaines de millions de francs ont été «camouflés».
De gauche à droite JPDS
Finances publiques

C’est maintenant un secret de Polichinelle: l’année 2015 a été excellente pour les recettes fiscales du canton. Genève aurait même engrangé un bonus de plusieurs centaines de millions de francs. Or le parti Solidarités prédit que cette réalité ne sera pas dévoilée ce mardi, à l’occasion de la présentation des comptes par le Conseil d’Etat. Pis, le résultat de l’exercice 2015 devrait même être légèrement déficitaire. Comment est-ce possible? Grâce

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion