Genève

Les syndicats veulent encadrer la sous-traitance dans l’hôtellerie genevoise

Une récente affaire de sous-traitance abusive dans un hôtel genevois pousse les syndicats à demander une meilleure réglementation dans le secteur.
Après la conférence de presse SIT
Droit du travail

Salaires impayés, charges sociales non réglées, horaires contractuels non respectés ou encore licenciements abusifs, c’est ce qu’ont vécu les employées du sous-traitant Swiss Clean Facility Management SA mandaté par l’hôtel Ramada Encore, à Genève. Ce différend, en passe d’être réglé, pousse les syndicats à proposer un meilleur contrôle du secteur hôtelier.   Prix cassés pour s’assurer des contrats Quelques ex-employés ont raconté leur calvaire, jeudi en conférence de presse: «On

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion