Scène

«Nous sommes voyages»

Au Galpon, à Genève, les arts répondent à la violence du monde avec «Migrations», qui croise les regards. Entretien.
La série «Las Vegas CHRISTIAN LUTZ/VU
Festival

Nathalie Tacchella et Gabriel Alvarez ouvrent les portes du Galpon aux artistes de tous bords. Jusqu’au 1er mai, ils franchiront les frontières entre les arts, les continents et les thématiques pour aborder notamment la question de la violence du pouvoir, celle que génèrent la peur de l’autre et l’intolérance. Théâtre, danse, films et débats marqueront ce temps fort ­«Migrations». Rencontre. Comment appréhendez-vous la thématique de la migration à l’heure où

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion