Genève

Les agents de sécurité tirent la sonnette d’alarme

Les Agents de sécurité (ASP) dénoncent des attaques contre leurs salaires.
Genève

«On essaie de nous mettre devant le fait accompli», estime Sabine Furrer, secrétaire syndicale au Syndicat des services publics (SSP), à Genève. Ce dernier vient en effet d’écrire à Pierre Maudet à propos du délicat dossier des ASP (Agent de sécurité publique). Un conflit qui dure depuis 2014. Le différend porte sur le statut de ces ASP qui relèvent de la LPAC (Loi relative au personnel de l’administration cantonale) et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion