Genève

Dérogations possibles pour construire sur les parcs

Aménagement

Plus de deux ans après l’acceptation dans les urnes de l’initiative «Sauvons nos parcs au bord du lac», les conseillers municipaux de la Ville de Genève débattront cette semaine de sa mise en œuvre. Le règlement d’application prévoit des dérogations. A la suite de l’acceptation de l’extension de l’OMC, l’initiative, lancée en 2009, voulait empêcher une urbanisation de la rade et des parcs qui la jouxtent. Le règlement stipule l’interdiction

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion