Actualité

Emirates épinglée en France pour «discrimination syndicale»

Le licenciement d'une ex-déléguée syndicale a été refusé par l'Inspection du travail. La compagnie va faire recours.
Transport aérien

L'inspection du travail en France a refusé le licenciement pour faute d'une salariée d'Emirates, ex-déléguée syndicale. Elle a souligné que la compagnie aérienne cherchait à «mettre un terme à toute présence syndicale effective dans l'entreprise».   Dans sa lettre adressée lundi à Emirates, l'inspectrice du travail accuse la société de «discrimination syndicale» à l'encontre de cette employée. La salariée était «très active dans l'exercice de son mandat jusqu'à la dégradation

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion