Actualité

Fin de partie pour Lula?

Brésil

La théâtrale interpellation de «Lula», vendredi à Sao Paulo, et les perquisitions menées par une armée de policiers sont dévastatrices pour la gauche latino-américaine. Voir l’ancien syndicaliste et opposant à la dictature, père – avec Hugo Chávez – de la nouvelle intégration continentale et dont l’élection en 2002 signifia la sortie de la pauvreté pour des millions de Brésiliens, être ravalé au rang de criminel de droit commun brouille l’image d’une épopée

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion