International

«Pas de raisons» de fermer la centrale nucléaire de Fessenheim, estime l’Autorité de sûreté nucléaire française

Pour l'Autorité de sûreté nucléaire française, la centrale de Fessenheim peut encore être exploitée.
Energie

L'Agence de sûreté nucléaire (ASN) en France considère qu'«il n'y a pas de raisons de fermer» la centrale de Fessenheim, a déclaré vendredi à Sophie Letournel, une responsable de l'ASN à Strasbourg. Une opinion contraire à celle de Berlin. Un porte-parole de la ministre allemande de l'Environnement Barbara Hendricks a estimé vendredi que cette centrale, proche de la frontière avec l'Allemagne et la Suisse, mise en service en 1977, était

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion