Actualité

C’est le sauve-qui-peut dans l’UE

La Commission européenne propose d’allouer 700 millions d’euros en trois ans aux pays qui souffrent le plus de la crise des migrants.
Gémes Sándor/SzomSzed/Wikimedia
Crise des migrants

Bruxelles a proposé hier aux Vingt-Huit de créer, d’urgence, un nouveau fonds d’aide d’humanitaire dont bénéficieraient les pays de l’UE – la Grèce, dans l’immédiat – les plus exposés à la crise des migrants. Elle sème la zizanie au sein de l’Union, menace plus que jamais l’espace Schengen d’implosion et crée même des tensions entre l’OTAN et la Russie. «La seule solution à cette crise est européenne», a souligné le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion