Genève

Vers un seul corps de pompiers

Le dispositif ne permet plus de tenir les délais d’intervention. D’ici à 2030, l’effectif aura doublé et fusionné avec les volontaires.
La répartition territoriale des bases de départ des pompiers professionnels est obsolète Jean-Patrick Di Silvestro
Sécurité

La sécurité de la population n’est plus assurée de manière optimale et Genève ne veut plus jouer avec le feu. Voilà pourquoi le canton, la Ville et le reste des communes du bout du lac se sont entendus pour mettre sur pied un nouveau concept opérationnel de défense incendie et secours d’ici à 2030. Ce programme, présenté hier par les autorités, vise à doubler le nombre de pompiers professionnels de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion