Suisse

Les vendeurs contre les horaires prolongés

Les vendeurs ne veulent pas d'une libéralisation des horaires des magasins. D'après un sondage effectué par Unia auprès de 2520 employés actifs dans la vente, 96% sont contre la nouvelle loi. Le syndicat est prêt à lancer un référendum.
Suisse

Seul 1,85% du personnel interrogé est favorable à une extension des heures d'ouverture et 2,1% n’a pas d’avis sur le sujet, indique le syndicat jeudi dans un communiqué. Unia a mené son enquête entre mai et décembre 2015 dans les grandes surfaces de Suisse et sur Facebook. Avec les mêmes résultats d'une région à l'autre, assure-t-il. Cette forte opposition s’explique par plusieurs facteurs. Les vendeurs sont déjà mal protégés contre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion