Actualité

Morales reconnaît avoir «perdu la bataille»

Le président bolivien Evo Morales a admis l'échec du référendum de dimanche, par 51% de non. Il souhaitait modifier la Constitution pour pouvoir briguer un quatrième mandat.
Bolivie

Le président bolivien Evo Morales a admis mercredi l’échec de son référendum de dimanche, où il demandait à pouvoir briguer un quatrième mandat (2020-2025). La réforme a été rejetée par plus de 51% des électeurs. Lire: Evo Morales au pouvoir jusqu’en 2024? «Nous respectons les résultats, cela fait partie de la démocratie», a déclaré le dirigeant socialiste lors d’une conférence de presse au palais présidentiel, avant d’ajouter: «Nous avons perdu

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion