Scène

Anéantie par l’amour fou

«Un Conte cruel» met au jour le déni et le silence d’une femme victime de violences conjugales. Poignante traversée au Poche, à Genève.
Dirigée par Martine Paschoud et Philippe Morand MARC VANAPPELGHEM
Théâtre

Il rêvait de déposer le monde à ses pieds. Cet «intellectuel du jardinage», comme il se décrit, thésard et spécialiste des jardins à la française, a le verbe assuré et la prose certaine – saluée par la critique lors de la parution de ses premiers ouvrages. Il se nomme Petit Brun et cela lui va bien. Mauro Bellucci habite avec ferveur ce personnage tendre et impitoyable qu’on ne parviendra à mépriser

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion