Solidarité

Maurice Demierre, trente ans après

A travers l’Association Maurice Demierre… et la vie continue, l’élan de solidarité semé par le coopérant fribourgeois tué au Nicaragua en 1986 a pris racine et continue de pousser.
Maurice Demierre (à gauche) au Nicaragua. DR
Humanitaire

Nicaragua, le 16 février 1986. Le coopérant bullois Maurice Demierre, 29 ans, est tué par les hommes de la Contra, la contre-révolution soutenue par les Etats-Unis qui s’opposait au gouvernement sandiniste. Le jeune Suisse ainsi que cinq paysannes qu’il raccompagnait chez elles sont abattus dans leur camion, sur la route proche de Somotillo, bourgade de l’ouest nicaraguayen près de la frontière avec le Honduras. Comme lui, une vingtaine de coopérants

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion