Actualité

Accusé de collaboration avec la police communiste, Walesa dément

Pologne

Des documents de l'Institut polonais de la mémoire nationale (IPN) montrent que le chef du syndicat polonais Solidarité Lech Walesa avait collaboré dans les années 1970 avec les services secrets communistes (SB). Cette allégation a été démentie par l'ex-président. «Dans son dossier personnel, il y a une enveloppe avec un engagement manuscrit à la collaboration, signé Lech Walesa 'Bolek'. Parmi les documents que contient ce dossier, il y a aussi

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion