Suisse

Un excès dans la provocation

Le détournement du drapeau suisse en croix gammée, relayé par le PBD Martin Landolt, est jugé contreproductif par les adversaires de l’initiative sur le renvoi.
Le président du PBD DR
Suisse

Le président du PBD Martin Landolt ne s’attendait pas à autant de réactions quand il a relayé sur Twitter l’image d’un drapeau suisse détourné en croix gammée afin d’illustrer son opposition à l’initiative de l’UDC sur le renvoi des criminels étrangers. La provocation n’a pas atteint l’objectif souhaité. Au lieu de susciter une discussion critique sur l’initiative, elle a provoqué un débat sur les méthodes de communication politique. Et là,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion