Actualité

Un millier de migrants de Calais bientôt déplacés

Crise migratoire

La représentante du gouvernement dans le département du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio, a annoncé vendredi vouloir faire évacuer un millier de migrants de la partie sud de la “jungle” de Calais. Les conditions de vie y sont extrêmement précaires. «Plus personne ne doit vivre sur (la) partie sud du camp», qui «représente à peu près la moitié de la jungle» et où «on estime qu'il y a 800 à 1000 personnes»,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion