Neuchâtel

La guerre des retraités n’aura probablement pas lieu

Le clivage gauche-droite entre l’Avivo et la nouvelle Fédération suisse des retraités, membres de la même faîtière, n’est pas si évident.
Genève, le 22.04.2009.Assemblée générale de l'Avivo..© Le Courrier / J.-P. Di Silvestro JPDS
Neuchâtel

Forte de 32 000 membres au niveau national, l’arrivée de la Fédération suisse des retraités (FSR) en terre neuchâteloise la semaine dernière s’est faite dans le fracas. L’association de défense des aînés créée en 1984, inexistante dans le canton, annonçait en effet vouloir monter d’ici au printemps prochain une section à Neuchâtel, où l’Avivo règne en maître sur les têtes grisonnantes depuis 1943. Ayant pour objectifs toutes deux de défendre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion