Solidarité

La guérilla, au seuil de la paix

Si les négociations progressent et les combats deviennent sporadiques, la paix n’est pas encore d’actualité, comme en témoigne la vie dans ce campement des FARC. Reportage entre communication et sincérité.
Garder ses troupes occupées RENE TORRES
Colombie

A plus de six heures de moto de San Vicente del Carguan, ville historique de la guerre colombienne, la section Yarî des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) a pris possession de la jungle. Pour s’y rendre, en ce mois de janvier estival, il faut emprunter un chemin de terre si poussiéreux qu’il en brûle les yeux et assèche la gorge. Il faut cheminer près d’une journée entière dans la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion